03/05/2008

Résultats du sondage

Pourquoi ne faut-il jamais remercier un asiatique?
À cause des tabous: 7 (63%)
Me Love you long time : 1 (9%)
Il n'y comprend rien : 1 (9%)
Pour essayer : 2 (13%)

Le bon sens de mon lectorat félicite par la majorité les résultats à la question "Pourquoi ne faut-il jamais remercier un asiatique?". En effet, ce sont avant tout les tabous qui nous interdisent, dans une époque que pourtant nombreux sont à qualifier "d'ouverte" et de "tolérante", à gratifier un asiatique nous rendant service de l'élémentaire politesse. On se rappelle tous de la scène choquante de Speed 2 - Cruise Control, dans laquelle Sandra Bullock, alors au chômage, remercie un vietnamien de lui tenir la porte en lui disant "Retourne dans ton pays de vietnamiens"; l'asiatique, vexé, pour des raisons culturelles difficiles à décrypter pour nos cerveaux occidentaux, fera rencontrer le plat de sa main avec le doux visage de la germano-americaine. Des millénaires de traditions ont installés dans les cultures asiatiques des valeurs et des tabous qu'il serait inconscient de vouloir contourner, ou ignorer.

Un voteur a pensé que le danger d'un déploiement de savoir-vivre élémentaire envers un asiatique résidait dans l'ignorance de ce peuple, qui n'y comprend rien. C'est vrai: Une nouvelle image forte du paysage cinématographique pourra illustrer cette évidence; on se rappelle tous, surtout ceux qui l'ont vue, la scène de Do The Right Thing dans laquelle l'imposant et bruyant Radio Raheem (interprété par Bull Nunn) achète 20 piles de type AA pour sa radio plus imposante et bruyante encore dans une épicerie asiatique. Les deux commerçants, qui n'y comprennent rien, font à plusieurs reprises répéter le fougueux brooklynien, lequel, à bout de patience, leur jettera "learn to speak english first, motherfuckers" (dernière expression d'ailleurs parfaitement assimilée par le couple commerçant, et reprise par le mari dans un accent délicieusement exotique). Si je me souviens bien, leurs piles sont périmées, en plus. (*)

"Me love you long time", défendu par un de nos voteurs, dénote chez celui-ci un racisme et une facilité d'esprit dont j'aurai aimé savoir indemne la population de mes visiteurs.

"Pour essayer", comme l'affirment deux participants, certes, mais enfin je ne peux que leur faire remarquer, incrédule, que cela ne fait pas sens grammaticalement: "Pourquoi ne faut-il jamais essayer pour remercier un asiatique?", ça ne veut rien dire.









(*) Ceux qui ont vu le film vont être étonné de remarquer qu'en plus je n'invente rien, cette scène existe réellement.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Exlication fort intéressante qui me conforte (hum, hum...) sur un point : je suis quelque'un de bon sens... :)

J'ai hâte du prochain sondage (je suis aussi un peu superficielle...): je trouve cela très amusant et cela redonne de l'estime de soi à chacune de tes explications finalles.

Elo

Nico a dit…

Oui