22/07/2008

Résultats du Sondage

À la noël, il est d'usage de faire :

Comme si ça allait bien : 0 (0%)
Des ballons de volley dans des usines : 1 (14%)
Quatre fric : 4 (57%)
Plusieurs records de vitesse : 1 (14%)
Un bilan de fête : 1 (14%)



Six mois. Voilà la durée qui nous sépare de la Noël, peut-on s'informer en regardant un calendrier. 6 mois d'angoisse et d'interrogations rendus tolérables par ce sondage, qui nous permettra d'attendre la date bénie l'esprit soulagé, puisqu'il livre la solution à nos annuels tourments.

Non, il n'est pas nécessaire, à la Noël, de faire comme si ça allait bien. L'opinion publique a parlé, et elle a raison! Puisqu'à la Noël, ça va bien, quel besoin de prétendre l'allégresse? (ndlr : Les pauvres, cependant, feraient mieux de faire semblant, au cas où)

Oh, qui n'a pas dépensé ses nuits hivernales à se demander interminablement s'il était nécessaire de battre plusieurs records de vitesse, la Noël venue? Encore une fois, rassurez-vous, doux lecteurs, le salvateur somnifère est bien ici, contenu dans les réponses de ce sondage, qui ouvrent des horizons nocturnes faits de délicieux sommeil. Un seul votant croit en cette nécessité sportive; il a tord, c'est un ahuri. Cet effort n'est requis qu'aux manifestations olympiques, ahuri!

Un des sondé est convaincu qu'il doit passer sa nuit magique à confectionner des ballons de volley dans des usines; on ne lui en voudra pas, puisque c'est une réaction bien naturelle. J'ai moi même hésité, à plusieurs 24 décembres, à rejoindre l'usine Wilson la plus proche pour y suer mon humeur festive dans le cuir blanc. Vous pouvez donc ignorer ce vote unique, qui n'est que la conséquence de la déformation professionnel du sondeur, forcément un ouvrier, qui, si je tolère son opinion, n'est pas le bienvenue sur ce blog, c'est un pauvre con (une chance sur deux). Les usines Molten sont fermées le 25 décembre, vous savez!

Finissons enfin d'exorciser tout ces faux-semblants qui nous assaillent pendant les 6 mois précédent la Noël, en se penchant sur l'idée commune qui voudrait qu'à la Noël, on fasse un bilan de fête. C'est presque aussi faux que croire en l'enfance (alors que ce ne sont que des adultes qui ne savent pas encore conduire) ou en le futur (alors que ce n'est qu'un miroir du passé déguisé avec des habits brillants). Le bilan de fête doit véritablement être effectué 6 mois après la Noël, c'est à dire aux vacances de la Pâque, qui commémore les 6 premiers mois du bébé jésus (qui sont aussi ses derniers, puisqu'il apprendra à conduire dès son septième mois). Un conseil : Au bilan de fête, n'invitez pas votre oncle favori : il pourrait devenir votre pire ennemi si jamais il apprend que vous avez tué sa fille (dans le cas où vous auriez tué sa fille).

Sonnez, cors de lutins, vibrez, corps de lutin, croassez, gorges d'élans, riez, fumeux pères Noël: la solution à la Noël est là, la fin de nos angoisses est enfin une réalité (fini les psychanalyses et les témoins de Jehova): C'est Quatre fric, qu'il faut faire, à la Noël! Bien sûr! Comme tout nous parait simple soudainement! Comme cette option nous parait naturelle! Et on tournait dans nos lits insomniaques, on tournait sur nos tapis de salon, paralysés par l'arrivée de la Noël sans savoir qu'y faire. Quatre fric, évidemment! Pour vous aidez, braves égarés, voici une image de Quatre Fric:



3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est bien vrai qu'à Noël :
- on dit dix chats pelés
- on passe derrière la chenille déneigeante pour aller à la messe de minuit, avec quatre copains hippies.
C'est un besoin chez moi de retrouver une once de réalité (mais qu'est-ce ?) dans ce sur-réalisme (mais qu'est-ce ?)
Marcel Merckès

Ilya Kachelofen a dit…

Une putain de race pour un type qu'on aime bien...
Un big up pour le folklore de la Noel ,tous ensemble pour que les rennes mangent plein de morceaux de neige tu sais ,et viva la vida pour la fete.

Nan franchement mec, c'est bon ça!!

Djeff a dit…

Mdr