25/06/2009

La mendicité

(c) Djeff

10 commentaires:

Thomas a dit…

Cette meurtrière crise a porté d'offensifs coups à l'aimé art.

tortue a dit…

Je trouve que tu as bien réussi a rendre le dépit profond agrémenté d'un soupcon d'exasperation de l'usager des transports publics qui veut s'impregner en toute sérénité et plénitude de la page TV du journal 20 minutes.

Djeff a dit…

Il essaie de lire peinard la critique de l'émission de Christophe Dechavanne, tu as tout vu.

Lucas a dit…

Tiens, un personnage de clochard !Y'en a eu un l'autre jour chez Texier, tu copies !

Lucas a dit…

Eh merde, j'ai oublié l'espace entre le point d'exclamation après "clochard" et le "Y'en a eu" après le point d'exclamation après "clochard"...

Lucas a dit…

Bon, et histoire de poster un troisième message à la suite, l'autre fois t'as dit que la nourriture avait un potentiel humoristique inégalable, et en effet, je viens de lire/regarder le très conceptuel "Les demoiselles de Vienne" de Pierre La Police (son dernier en date), et je confirme que la bouffe ça fait rire jaune. Oui, jaune, car ça fait aussi gerber tous ces plats chelous. La nourriture ça peut mettre mal à l'aise et c'est glauque, je le pense depuis toujours, et La Police me donne raison avec ce bouquin. Une belle réflexion sur le manger, donc. Tragi-comique.

Lacets de bottine a dit…

Je rejoints la remarque de tortue. Le type qui lit son journal ...

Djeff a dit…

J'ai vraiment déjà dis ça sur la nourriture ? Ou c'était une mensongère entrée en sujet ? Je l'ai dis la bouche pleine peut-être

Lucas a dit…

Ah non, en fait t'as juste dit "La nourriture n'est jamais drôle qu'en dehors d'une assiette." (le 6 mai dernier)... Dans mon souvenir c'était plutôt un encensement du potentiel humoristique de la nourriture, alors qu'en fait tu semblais dire au contraire qu'il fallait sortir la nourriture de l'assiette pour qu'elle devienne drôle. Eh ben Pierre La Police vient de démentir cette affirmation péremptoire, mon gars ! Car son livre il montre des plats dans des assiettes et c'est quand même drôle, na !

Noël R. a dit…

Ben moi, il me fait marrer, ce gag.