18/06/2009

Les Disparus

(c) Djeff

D'après une idée originale de Thomas. Je vous encourage donc à écrire des insultes dans les commentaires si cette blague ne vous amuse pas - je ne serai pas vexé.

8 commentaires:

Lucas a dit…

Ha ha, ben moi je trouve ça super ! :D

Erreip a dit…

Ben moi l'idée est cool mais elle eut put être bien plus efficacement traitée. Mais aussi je viens de me faire pour la deuxième fois les 58 dessins d'aout 2007 qui sont quand même de haut niveau souvent alors voilà quoi on peut pas non plus toujours avoir le coco, look (par exemple).


Bref.


Sinon Lucas, tu désactives les commentaires mais je te lis chaque jour que le Dieu de pommes de terre fait et ça me plait ... c'est chouette (sans que j'adhère a toutes tes idées) ... fin voilà je te lis chaque jour ça devrait suffire quoi mec.


Toi aussi saco hein chaque news je lis.

Anonyme a dit…

je dis saco tu comprendras Djeff.

Djeff a dit…

Ha, les 58 dessins d'aout 2007... La Grande époque... La folie créatrice des premiers regards... Les imprévisibles sauts de l'esprit des balbutiements du rire français...
En ce sens, la fin d'aout 2007 fut un peu la mort de Coluche : Les gens se sont habillés en noir et ont pleuré silencieusement au fond des églises.

Sinon moi aussi je lis Lucas, mais je suis content qu'il n'active pas les commentaires parce que, bien qu'il soit amusant dans les blogs drôles de chercher à commenter plus comiquement encore, il est chez Lucas difficile de commenter quelque chose de plus déprimant.

Lucas a dit…

Eh bien merci de votre fidélité les amis ! En fait j'ai un peu changé, les commentaires me dérangeraient moins aujourd'hui, mais c'est par souci de cohérence que je ne les active quand même pas, vu qu'ils sont désactivés depuis le début. Mais ce blog se terminera le 4 juillet, comme indiqué aujourd'hui, et il se pourrait bien que dans le prochain il y en ait des coms. Espérons donc qu'il sera moins déprimant. :)

Thomas a dit…

C'EST FAUX !

Djeff a dit…

Tu renonces à ta paternité Thom ? Encore ?

Thomas a dit…

pourquoi dis tu "encore" ? je ne peux pas être le père d'un petit chinois ne l'étant pas moi même, vérifie auprès de sa mère, à pékin.