12/03/2012

Salon du Livre de Paris + Librairie Goscinny

Bon, j'ai pas l'habitude de parler de mes activités de graphiste/illustrateur ici, mais comme j'ai participé à une performance de dessin un peu unique, ça peut vous intéresser ; j'ai dessiné une très (très) longue fresque pour la marque Oréo, pendant toute une journée, en intégrant dans cette fresque les suggestions que faisaient en direct les fans de la page facebook d'Oreo (25 million de gens qui mangent des gâteaux noirs). Donc c'était du freestyle, c'était du marathon, et c'était presque du pipi de chat à côté des 23h et 24h de la BD (mais pas vraiment). Je suis bien content du résultat (visible ici*), et j'en profite pour remercier Pej et tous ses collègues pour l'opportunité de faire ce truc de fou.

*Essayez de trouver Papa Sirène, Bonaventure, un ours en feu et Philippe Cave (de Bastien Dessert)  pour faire passer les heures plus vite.

Sinon dans une perspective plus underground, j'ai participé au numéro "ZOO-zine" (le dernier fanzine des Arts du Forez), trouvable à Lyon et Saint-Étienne (j'ai aussi participé à leur fanzine précédent, "les 24h du manque", encore une performance marathon - mais moins de ma part que de celle des concepteurs). Et vous pouvez aussi voir mes bêtises dans le premier numéro de Badmington International, œuvre conséquente dirigée par Nicolas Pinet, que je n'ai pas encore eu entre mes mains mais qui doit être bien (si c'est pas le cas je ferai un erratum).
Et attention à la venue de la Cacahuète, le fanzine de référence sur l'arachide. Je devrais en avoir des exemplaires lors de mon séjour parisien.

Ce qui nous amène à ce séjour parisien, tout vérolé de séance de dédicaces :
 Librairie Goscinny :
Vendredi 16 mars, de 17h30 à 19h environ en ce qui me concerne.

Salon du livre de Paris :
Samedi (17h à 20h)
et Dimanche (15h à 17h)
Un lien vers les plages de dédicace de tous les auteurs (remarquez la discrétion du titre de l'album de NR et moi).

Venez nombreux à plusieurs, ça me fera plaisir.

2 commentaires:

Lucas a dit…

Si tu veux te plonger dans du Patrimoine de l'Absurde américain, les éditions lyonnaises Tanibis viennent de traduire "Le bus" de Paul Kirchner, penche-toi dessus avec tes yeux si tu en as l'occasion. Conseil de Taïeb.

Geoffroy a dit…

Taïeb a toujours raison alors lisez.