05/11/2009

La Peinture


(c) Djeff

11 commentaires:

N.R a dit…

Ahah, génial

(et évidemment il m'a fait penser à celui-ci, dont tu te souviens certainement : http://donne-moi-ton-ballon.blogspot.com/2009/03/blog-post_4739.html#comments)

fred a dit…

en voila un qui a enormement de chance.
Pourquoi ? AUCUNE IDEE

Nicolas Pinet, l'Homme de l'An 2000 a dit…

tu as bigrement raison…
Je ne me suis jamais occupé sérieusement de ce blog…
Je ne sais pas ce qui m'ai passé par la tête…

Djeff a dit…

Noël : J'avais oublié ton dessin mais c'est vrai qu'il est génial.

En fait, je vais vous confier une chose : en faisant ce dessin, j'avais la désagréable impression d'avoir déjà vu ce gag quelque part - du moins, "l'évidence" de la blague me laissait penser que je ne pouvais pas être le premier à y avoir pensé. Mais impossible de confirmer cette intuition. Donc, ben, je le publie, et si quelqu'un soudainement hurle au plagiat j'aurais l'air bien bête.

Concrètement, ton croco c'est la même blague, mais en poussée encore plus loin.

N.R a dit…

Tu es un peu dur avec moi.
Je trouve ton gag emprunt d'une subtilité qui surpasse la simplicité du mien.
(en fait je continue un peu la discussion présente sous mon dernier dessin, à laquelle je n'ai toujours pas trouvé quoi répondre)
Disons que ton(tes) gag(s) donne(nt) une réponse de laquelle on ne peut pas forcément s'échapper (une réponse parfaite en général), tandis que l'absurdité du(des) mien(s) va soit susciter l'incompréhension chez les gens, soit la découverte.

En gros, tu l'avais parfaitement résumé :
Toi le gag
Moi la surprise. (même si souvent je cherche le gag)

Cependant il arrive que les rôles s'inversent.
En ce sens je trouve ton cimetière des éléphants parfait.
J'appellerais ça de l'humour à retardement.

N.R a dit…

J'ai loupé ma première phrase, je voulais dire : "tu es un peu dur avec toi" (mais vous vous en doutiez)

Djeff a dit…

(that's what she said)

L'humour naît toujours, pour résumer fois cent, de la rencontre d'éléments qui ne devraient pas se rencontrer. Le niveau d'absurdité de la juxtaposition dépend ensuite de ce que ce résultat reste compréhensible dans les limites de la compréhension ou dépasse cette limite. Mon dessin reste dans ces limites, ton crocodile les dépasse.
Savoir si l'un est mieux que l'autre est finalement une question de goût. Pour n'avoir jamais mangé de crocodile mais souvent grignoté mes crayons, je crois que je suis biaisé (C'iest cie qu'ielle ia dit).

Anonyme a dit…

Dire que c'est peut-être un plagiat, ça me coupe jusque l'envie de ne serait-ce que chercher un peu si c'en est un. Moi qui m'était découvert un passion avec le chat en boîte, merci de me couper l'herbe sous le pied. Rustre.

Djeff a dit…

Eh ben espérons que non. Ça me couperait l'herbe sous le pied aussi.

Anonyme a dit…

pur génie !!!!!!!!

niknikko a dit…

ahhhhh, enfin quelqu'un qui l'a fait !