04/03/2010

Lapin

 (c) Geoffroy

Bon ! Eh ben puisqu'on parle de lapins, je me vois bien obligé de vous dire toute la vérité sur mon actualité Lapin (pour ceux qui l'ignorent : le contenu de ce blog est également publié sur le portail de bande dessinée Lapin), et elle consiste en fait à vous annoncer la soirée Lapin qui aura lieu à la Librairie Goscinny (Celle de Paris, pas La Rochelle), ce samedi 6 mars. J'y serai donc présent, ainsi que Thomas, mon collègue cuisinier de Bastien Dessert, et aussi Noël R., lui aussi chez Lapin et fréquent commentateur ici. Mais il y aura aussi les vraies stars de Lapin, à savoir Phiip (le papa des lapins), Gad ou encore Wayne. Ces gens ont des vrais livres avec leurs noms dessus.

Le programme sera, plus exactement, celui-ci (je cite directement l'annonce de Phiip):

  • De 17h00 à 19h00 : dédicaces diverses. Avec Gad, Wayne et Phiip (pour ceusses qui ont des livres) et N.R. et Geoffroy Monde (pour ceusses qui n'en ont pas encore, des livres).
  • Vers 19h00, apéro avec buffet. Pour qu'on ait à manger sans avoir à vadrouiller à Paris Lapin et la Librairie vont préparer quelques amuse-gueule, et nous comptons sur vous pour amener des trucs à manger, dans un grand style Auberge espagnole. Amenez genre, des spécialités régionales de chez vous, même un petit alcool typique pour la fin de soirée.Les alcools seront payés par lapin : bières et vins, on reste soft.
  • 22h00 : Assemblée Générale publique des Éditions Lapin. Vous allez voir comme que ça marche bien, les éditions lapin !
Donc voilà, si jamais vous voulez voir ma face, vérifier que ma chérie est effectivement très belle, ou me gifler à cause du dessin du 4 novembre 2007, vous saurez où me trouver !

Et, bien entendu, j'ai fait ce dessin de lapin exprès pour parler de moi, il n'y a aucune coïncidence dans le monde de l'internet.

9 commentaires:

fred a dit…

Et toi, malin comme tu est tu attend mercredi pour annoncer ca.
Je suis de montpellier, t'aurais prevenu avant j'aurais pu m'arranger pour venir, mais la c'est trop tard, tu reflechi vraiment comme un dessinateur des fois.
pfffffffffffffff, lapin, lapin, lapin, PAAAAAF.

Geoffroy a dit…

Ouais, j'ai pensé qu'hier que je devrais peut-être l'annoncer sur le blog... C'est pas grave t'as eu droit à un joli dessin t'as vu.

Lucas a dit…

J'avoue que j'ai depuis toujours un préjugé envers "Lapin" dont je trouve le nom nul et de mauvais goût (sérieusement) vu que c'est avant tout la revue de L'Association. Je me suis toujours demandé si c'était de l'inculture ou de l'inconscience de la part de ses créateurs : le premier cas serait impardonnable et le deuxième aurait mérité un changement de nom je trouve, enfin bon je sais c'que c'est quand on s'est créé un nom et que c'est devenu une sorte d'identité et que du coup on veut le garder même s'il est pourrave, certes, mais bon quand même, "Lapin" quoi, hein, c'est très connoté, j'aurais jamais fait ou lu de Bande Dessinée sans Lapin premier du nom alors ça a une certaine valeur affective pour moi vous comprenez, même si je me doute que le but du portail c'est qu'un jour quelqu'un puisse dire "j'aurais jamais fait ou lu de bande dessinée sans Lapin deuxième du nom", certes, okay, mais bon.

Geoffroy a dit…

Moi j'ai compris il n'y a que quelques mois qu'il y avait deux lapins ; je suppose qu'un Lapin est premier du nom dans le monde de l'internet et un autre premier du nom dans le monde du papier volant. Mais en même temps, mon inculture bédéiste est totale, faute de recherche personnelle (parce que je pense pas trouver mieux que Goossens sur terre et que Ninja Blanc me fait très rire).
Mais je vois bien comme le choix de nom reste bizarre, de la part d'un type (Phiip) très cultivé en BD je pense.

Phiip a dit…

Un débat intéressant tiens, ça faisait longtemps.

Je précise tout d'abord que je connais les Lapin de l'Association et que je les aime beaucoup.

J'ajoute que lorsque j'ai créé les éditions lapin, il s'agissait du prolongement naturel du portail lapin et de la bande dessinée lapin (la mienne) qui parle d'un lapin.

Par contre, la revue Lapin de l'Association avait cessé de paraitre depuis plusieurs années... donc appeler nos éditions lapin ne posait plus de problèmes. Après, Lapin (de l'Association) a repris l'année dernière seulement, mais je ne leur en veut pas.

Après, dans les faits, est-ce qu'il est possible de confondre ce que font Lapin et l'Association ?

Non.

D'ailleurs, personne n'a jamais confondu. Cqfd.

La maman des lapins a dit…

Je suis frustrée de n'avoir pas su plus tôt cette affaire de soirée librairie... c'est comme si tu me posais un lapin...

Lucas a dit…

Merci pour ta réponse, Phiip ! Je trouve la conclusion fort convaincante : il est vrai qu'il n'y a pas de confusion possible entre les deux démarches éditoriales, donc après tout c'est l'essentiel. Et j'ignorais que tes éditions avaient été créées pendant la "pause" de Lapin (pause entre guillemets car en fait Lapin était simplement devenu une sorte d'anthologie à parution très rare et irrégulière mais ne s'est jamais vraiment "arrêté" au sens strict du terme).

En fait c'est l'attitude de Geoffroy qui est impardonnable : s'arrêter à Goossens est une grave erreur, surtout que comme tout Maître/Dieu/Père il faudra le tuer à un moment ou à un autre ! :D

phiip a dit…

C'est bien que tu ais posé la question. J'y répond régulièrement en Festival, mais sur internet je crois que c'est la première fois.

Sinon, pour Gossens, peut-être que lui couper le bras peut suffire ?

Geoffroy a dit…

ça servira à rien. Il fera toujours mieux que le reste de la terre en dessinant avec les pieds.

Intéressante, l'épopée lapin.